Le géant de l’internet et concurrent de Google russe, Yandex, lance son premier smartphone sous… Android. Il s’appelle sobrement Yandex.Phone et propose un rapport prestation/prix très intéressant.

Un smartphone abouti avec un écosystème complet

Le Yandex.Phone est affiché au tarif de 17 990 roubles, soit approximativement 238 euros et moins cher que les smartphones étrangers concurrents. Pour ce prix, les clients russes profiteront d’un écran full HD (2160 x 1080) 18:9 de 5,65″ (et sans encoche), un processeur Snapdragon 630, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage, et des ports USB-C et Jack 3.5. Le dos du téléphone accueille un capteur d’empreinte digitale et un module photo avec deux capteurs de 16MP et 5MP, avec une caméra frontale de 5MP.

Bien qu’Android 8.1 soit installé, la plupart des services de Google ont été remplacés par ceux maison. Ainsi le Yandex.Phone sera livré avec des applications maison pour le paiement, la musique, la navigation GPS ou encore le service de VTC, qui propose également un service de livraison de nourriture à domicile et domine l’américain Uber. Il viendra également avec un assistant vocal maison baptisé Alice (qui se lit “Alissa” en russe), avec des fonctionnalités de commandes vocales avancées similaires à celles proposées par Google Assistant.

Premier essai décisif

Cette première tentative du géant russe n’est pas anodine. Yandex qui propose déjà un écosystème complet avec des services de qualité et comparables à ceux offerts par les géants américains, cherche à prouver qu’il est aussi capable de concevoir du hardware. Ce smartphone devrait permettre de prendre la température du marché russe et de mieux cerner les attentes des consommateurs pour développer une gamme complète de smartphones dans un avenir proche. Yandex travaille aussi sur la conduite autonome et propose déjà une enceinte connectée sur son marché national.