Le Xiaomi Mi Mix 3
C’est lors du récent Qualcomm Tech Summit d’Hawaï que la marque a présenté le Snapdragon 855. Une puce gravée en 7nm équipée d’un modem X50, que l’on devrait retrouver sur la majorité des appareils haut de gamme de 2019. Pete Lau, le PDG de OnePlus avait d’ailleurs annoncé que le prochain smartphone de la marque serait le premier à en être équipé.

Mais il semblerait que le géant chinois (lui aussi) Xiaomi lui soit passé devant. La firme vient en effet de dévoiler qu’une version de son Xiaomi Mi Mix 3 embarquant le Snapdragon 855 (et son modem 5G) serait prochainement disponible en chine. Le reste de la fiche technique sera en revanche similaire au smartphone original (notre prise en main), pour l’instant seulement disponible à l’import.

La marque chinoise a aussi proposé des démonstrations de navigation Internet et de streaming vidéo live que permettent ce nouveau SoC et un réseau 5G. Le SoC promet des débits de téléchargement allant jusqu’à 2 Gb/s.

OnePlus a donc perdu la course… Sur le marché chinois, mais pas à l’international. La société devrait bien être la première à commercialiser un tel modèle en Europe.