Depuis hier, Tim Cook est en Chine. Sur fond de Chip Gate, beaucoup se sont interrogés sur les causes de cette « visite ». Mais, d’autres explications -plus classiques- sont avancées, et il semblerait qu’il s’agisse d’un des ces nombreux déplacements dans le pays. Aux dires du Washington Post, les premières raisons seraient commerciales, les premières ventes d’iPhone XS auraient été plutôt “décevantes”.En outre, il aurait rencontré le secrétaire du Parti communiste chinois. Ce dernier a d’ailleurs publié un communiqué dans lequel il espère beaucoup d’Apple pour l’amélioration des relations entre Shanghai et les États-Unis. Il se déclare être « prêt à trouver des avantages mutuels et des résultats avantageux pour tous, et insuffler une nouvelle vitalité au développement de Shanghai. Nous espérons qu’Apple jouera un rôle plus important dans la promotion des échanges et de la coopération entre Shanghai et les États-Unis ».

Image @ Tim Cook

Mais le voyage pouvait également avoir un autre but (mais toujours promotionnel) : l’éducation. En effet, Tim Cook s’est rendu dans les locaux de la Chaoyang Future School à Beijing, où les élèves bénéficient du matériel Apple au quotidien. A son retour, le CEO a justement posté sur Weibo, qualifiant cette institution de « véritable école modèle ».

Enfin, Tim Cook devrait également assister à une réunion du conseil d’administration de la Tsinghua School of Economics and Management (université chinoise) en tant que membre du conseil. L’an dernier, et à la même période d’ailleurs, il s’était déjà rendu sur place avec Mark Zuckerberg pour une assemblée similaire.

Le hasard du calendrier voudrait donc que ce déplacement ne soit pas en lien direct avec le Chip Gate. Mais du coup, Tim Cook va pouvoir en profiter pour aller regarder de plus près la question des puces espions.

Image @ Tim Cook

Source 1 et 2