La fortune personnelle du CEO d’Apple est estimée à 625 millions de dollars. Mais ce chiffre reste bien inférieur à celui de nombreux autres dirigeants de la tech. Ainsi, Larry Page (cofondateur et CEO de Google/Alphabet) affiche 53 milliards de dollars, Mark Zuckerberg (Facebook) un peu moins de 70 milliards de dollars. Et loin devant, on retrouve Jeff Bezos (CEO d’Amazon) avec plus de 100 milliards de dollars.En 2011, lorsqu’il a hérité du poste de CEO, il recevait un salaire de base de 90 000 dollars par an. En 2017, ce dernier se monte désormais à 3 millions, sans compter les primes d’objectifs ou les stock-options. A titre anecdotique, Tim Cook possède également 3,4 millions de dollars en actions Nike, reçues lorsqu’il est devenu membre du Conseil d’administration.

Il faut dire que Tim Cook suit un train de vie plutôt modeste, qu’il explique aisément : « J’aime me rappeler d’où je viens, et me placer dans un environnement simple m’aide à le faire ». Ainsi en 2012, il a acheté une petite maison (220 mètres carrés) à Palo Alto, pour 1,9 million de dollars, là où le coût moyen d’un tel bien avoisine les 3,3 millions de dollars.

À l’opposé, le CEO est extrêmement généreux lorsqu’il s’agit de donner à des œuvres de charités ou certaines causes lui tenant à cœur. Ainsi, le 22 août dernier, après des résultats exceptionnels et une valorisation boursière de mille milliards de dollars, Apple lui avait remis 560 000 AAPL (d’une valeur d’environ 123 millions de dollars) dont une grosse partie a été reconvertie en dons.

Au niveau professionnel, il encourage également les employés à suivre cette voie et a conduit Apple dans de nombreuses entreprises philanthropiques (dont RED ou ConnectED). Enfin, à sa mort, il prévoit de léguer sa fortune à de bonnes causes, confiant au magazine Fortune vouloir « être le petit caillou lancé dans l’eau et initier les prémices d’un changement ».

Source