Mise à jour #2 | L’histoire de Telltale Games pourrait s’achever de façon encore plus amère que prévue initialement. Selon les sources de USgamer, le studio aurait en fait renvoyé toutes les personnes responsables du développement de The Walking Dead, provoquant ainsi l’annulation des épisodes 3 et 4 des aventures finales de Clementine. Le fait est que communiqué officiel de Telltale ne précise rien sur le sujet et que le studio pourrait ne pas éclaircir cette question avant plusieurs semaines. Selon USgamer, les 25 employés conservés ont en fait pour but de travailler sur le projet de série interactive Minecraft Story Mode pour Netflix.

Mise à jour #1 | Le communiqué officiel de Telltale Games confirme le début d’un processus de fermeture et le fait de ne conserver que 25 employés en vue de répondre aux obligations de l’entreprise envers son conseil d’administration et ses partenaires. Le communiqué parle d’une année de défis insurmontables et d’une course contre la montre pour trouver des solutions qui n’ont pas abouti. Le PDG Pete Hawley confirme également que les ventes de la saison finale The Walking Dead n’ont pas été suffisantes malgré la bonne réception critique du premier épisode. Le studio en reste là pour cette fois et compte évoquer le sort du reste de son catalogue dans les semaines à venir.

À défaut d’être particulièrement surprenante compte tenu des difficultés rencontrées par un studio à la croissance très mal gérée et dont le très contesté fondateur Kevin Bruner avait attaqué en justice son ancienne entreprise après son éviction par le conseil d’administration, l’annonce de cette pré-fermeture reste toutefois particulièrement abrupte. Il y a encore quelques heures, la filiale Telltale Publishing (qui cesserait également ses activités) annonçait la sortie sur PS4 et Xbox One du jeu de survie Stranded Deep. Le studio se trouve en outre au beau milieu de la distribution de la saison finale The Walking Dead, dont l’épisode 2 va sortir la semaine prochaine dans une bien drôle d’atmosphère. Censée remettre l’éditeur sur les bons rails avant la seconde saison de The Wolf Among Us, la dernière aventure de Clementine n’a manifestement pas offert suffisamment de garanties commerciales pour permettre au studio de maintenir son niveau de vie plus longtemps.

Un niveau de vie pourtant déjà largement revu à la baisse en novembre 2017, alors que Telltale Games se séparait de 90 personnes (25% de son effectif de l’époque) afin de se focaliser sur une quantité de projets plus réduite. Devenu boulimique après le succès de The Walking Dead en 2012, le studio avait empilé les licences sans ménagement et surtout sans prendre le temps de mettre sa technologie à niveau. Le déclin commercial des jeux Telltale Games était devenu flagrant à compter de 2014 et ses productions les plus récentes comme Les Gardiens de la Galaxie et surtout Batman comptent parmi les plus gros échecs commerciaux depuis la création du studio (qui a pour rappel sorti des jeux pendant 8 ans avant la révélation The Walking Dead).

Un studio à licences qui enchaînait les échecs commerciaux

Selon les sources de Variety, c’est même le fait d’avoir publié le jeu de survie 7 Days to Die qui aurait maintenu Telltale Games à flot ces dernières années en complément des investissements venus de l’extérieur. Ce jeu en monde ouvert aurait constitué la plus grosse source de revenus pour Telltale depuis la saison 1 de The Walking Dead, ce qui expliquerait d’ailleurs pourquoi Telltale Publishing vient d’annoncer la sortie sur PS4 et Xbox One d’un autre jeu de survie découvert dans la mare des accès anticipés de Steam. Contributeur pour Forbes et d’autres publications, Joe Parlock peint un tableau tout aussi sombre, sa source confirmant que tout ce que Telltale a développé au-delà de la première saison de The Walking Dead, et dans une moindre mesure de Minecraft Story Mode, a tourné à l’échec commercial.

On ignore exactement combien de salariés ont (et vont) perdre leur emploi, mais les studios des environs sont en tout cas déjà au taquet pour redonner rapidement du travail aux plus chanceux d’entre eux. D’après Imra Khan de Game Informer, les fermetures de Capcom Vancouver et de Telltale Games représenterait autour de 400 licenciements en tout, sans la moindre indemnité dans le cas des malheureux de Telltale Games. En dépit de ses mauvais choix, de sa gourmandise et de ses lacunes, Telltale Games aura sans aucun doute contribué à remettre en lumière tout un pan du jeu vidéo narratif moderne, un sentier sur lequel des studios comme Dontnod Entertainment et Quantic Dream connaissent encore la réussite aujourd’hui.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.