Au sein d’un billet adressé aux développeurs, Valve Corporation déclare aujourd’hui que les concepteurs de jeux peuvent désormais s’attendre à une portion accrue du chiffre d’affaires sur Steam.

Vous savez que même en dématérialisé, où s’envolent les questions liées à la distribution, les bénéfices des jeux se partagent entre plusieurs interlocuteurs (à moins d’être directement vendus sur le site de l’indépendant). Dans ce cadre, une plateforme comme le Play Store empoche la belle part de 30% du chiffre d’affaires, ce qui explique l’autopromotion de Fortnite sur Android.

Il en est de même sur PC, où les principaux éditeurs lancent “curieusement” leurs propres plateformes (Origin, Uplay, Bethesda.net, Battle.net…), et n’hésitent pas à y publier leurs jeux en exclusivité : c’est notamment le cas de Fallout 76. Sans doute dans un effort de récupération de ces poids lourds, Valve propose aujourd’hui de réduire sa part des gains à 25% (contre environ 30%) lorsqu’un jeu ou contenu additionnel atteint les 10 millions de dollars de chiffre d’affaires, et à 20% lorsqu’il franchit la somme de 50 millions de dollars. Ce nouveau deal, rétroactif au 1er octobre, pourrait inciter quelques éditeurs à profiter à nouveau de la forte visibilité de la plateforme.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.