Sony poursuit en justice un homme qui est parvenu à exploiter une faille de sécurité de la PS4 pour la pirater, puis la mettre en vente sur eBay.

Sony PS4 piratée

Depuis l’arrivée des PS4 et Xbox One, les piratages se sont faits discrets. Les deux géants ayant sérieusement renforcé la sécurité de leurs consoles, rares sont les failles de sécurité permettant une attaque.

Il vendait des PS4 piratées sur eBay…

Mais certains n’ont jamais baissé les bras. C’est le cas d’Eric Scales, qui a fini par découvrir une faille de sécurité sur la PS4 permettant d’exécuter des copies de jeux non officielles. Voyant le potentiel de cette découverte, l’homme a eu l’idée de vendre des PS4 jailbreakées sur eBay, et Sony n’a pas apprécié du tout. De fait, la firme japonaise vient de poursuivre l’homme en justice.

La raison ? Eric Scales violerait les droits d’auteur de Sony et le Digital Millennium Copyright Act en contournant la protection anti-copie de la console, et permet de jouer à des copies piratées de jeux comme Call of Duty : WWII et God of War.

> Lire aussi :  Votre pacemaker est sans doute beaucoup trop vulnérable

…alors Sony en acheté deux pour le coincer

Pour le coincer, Sony a directement acheté deux consoles sur eBay à Scales, et l’entreprise n’était pas au bout de ses surprises : le pirate est allé très loin en fournissant des guides donnant les instructions d’installation de copies illégales de jeux et encourageait les gens à « profiter de tous les jeux gratuitement ». Sur son site web, l’accusé a même affiché un drapeau pirate à tête de mort et encourage les gens à « cesser d’acheter des jeux ». On peut dire que ses intentions étaient claires.

Difficile à dire quel sera le sort du pirate rebelle, mais il est probable que Sony réclame une grosse somme de dommages et intérêts au procès, qui sera d’ailleurs le premier à concerner une affaire de piratage de PS4. De quoi dissuader les potentiels imitateurs motivés à faire du piratage de la console une source de profit. De toute façon, le japonais a prévu de corriger le tir et de rapidement s’occuper de cette faille de sécurité pour que cela ne se reproduise plus.

> Lire aussi :  Cet été, le piratage de comptes Instagram est à la mode

Source