Alors que les opérateurs de téléphonie multiplient les opérations de charme pour les fêtes, les utilisateurs sont encore bien inégaux dans l’accès à la 4G. Selon une étude du Crédoc, commandée par l’Arcep et dévoilée en exclusivité par Europe 1, les villes restent encore privilégiées par rapport aux zones rurales. En effet, seuls 61% des Français ont accès à la quatrième génération des standards pour la téléphonie mobile.Ainsi, dans les communes de moins de 2000 habitants, seule la moitié des français bénéficie de la 4G, contre 74% pour les parisiens. Que penser alors des campagnes de pub annonçant des couvertures de 98 à 99% de la population ? Outre l’entretien des réseaux, certains utilisateurs ne peuvent même pas bénéficier de fonctions essentielles, comme passer un appel ou envoyer un SMS.  

Enfin, parmi les autres résultats, les Français seraient également 61% à faire leurs achats via Internet et 65% leurs démarches administratives. La tendance est plutôt encourageante, et irait vers la dématérialisation totale de l’administration d’ici à 2022. Toutefois, un iceberg semble poindre à l’horizon puisqu’un Français sur cinq indique néanmoins renoncer à se servir d’Internet en raison de problèmes d’équipement ou d’un manque de maîtrise des outils informatiques

Source