PC, pourquoi Windows 7 est toujours un bon choix ?

Windows 7 a du mal à céder sa place de leader. La part de marché de Windows 10 s’améliore au fil des mois mais malgré la poussée parfois agressive de Microsoft pour l’imposer pour convaincre les utilisateurs de l’adopter, Windows 7 est et reste le système d’exploitation le plus utiliser au monde.

Cette réalité soulève des questions. Elle met en évidence un fossé entre les besoins du marché (professionnels et grand public) et ceux de Microsoft. La firme, par sa nature, doit produire pour assurer ses finances. Comme toute entreprise son unique et seul objectif est de gagner de l’argent. Il n’y a rien de choquant, c’est l’ADN de toute société.

Le principal problème touche à la nature de son produit. Nous sommes devant un système d’exploitation. Sa vocation est de proposer des outils de dialogue entre une machine, un PC, et son utilisateur. Ils permettent d’exploiter son potentiel, sa puissance à différentes fins (production, loisir, multimédia, surf, jeu vidéo, création…).

Une fois ce constat fait, il devient évident que Windows 10 est normalement là pour proposer des outils plus efficaces afin de justifier son adaptation et l’abandon de son prédécesseur.

Les dernières statistiques autour de Windows 7 sont unanimes. Malgré son âge, il équipe encore la majorité des PC dans le monde.

Windows 10, Windows 7 est toujours numéro 1

Pourquoi est-il toujours massivement présent ? Pourquoi une plateforme censée ne pas proposer le « meilleur des meilleurs » est-elle encore utilisée ?

Windows 7, un OS performant dans bien des domaines

Il y a plusieurs réponses possibles. L’une d’elle est qu’il répond parfaitement à l’essentiel des besoins. Si nous regardons les tâches courantes sur PC, cela se résume à de la navigation sur le Web, de la communication en ligne (mail, vidéo conférence, réseaux sociaux…), à du multimédia (films et musique) ou encore du jeu. Dans chaque cas, cet OS a le nécessaire pour répondre avec efficacité. Bien souvent ce sont même des logiciels tierces qui sont utilisés. Citons Firefox ou Chrome pour la navigation Web, VLC pour le multimédia, Skype pour le visioconférence. Du coup pourquoi vouloir en changer ?

La question est inintéressante et Redmond connait surement la réponse. Ceci explique peut-être sa politique allant jusqu’à interdire Windows 7 avec les derniers processeurs.

Windows 7, Microsoft interdit les processeurs Ryzen et Kaby Lake

Dans les usages précités Windows 10 S ou mode S se rapproche de Windows 7 mais avec un énorme inconvénient. Cette version spéciale de Windows 10 limite les usages au Windows Store. Du coup il offre peut-être en environnement plus sécurisé mais au détriment d’une perte importante de liberté.

Le gros problème de Microsoft est d’avoir misé en partie sur Windows 10 pour initialiser une nouvelle politique. Redmond rêve de devenir un « Google » sur PC dans le sens ou son Microsoft Store devienne incontournable. Un moyen d’assurer des revenus sur chaque vente.

En parallèle Windows est devenu un service à l’image d’Android et iOS évoluant au travers de Windows Update. Là encore bien des discutions peuvent avoir lieu. Un changement d’OS sur PC est une opération très risquée. Pour beaucoup un plantage, des problèmes d’instabilités ou de compatibilité ne sont pas envisageables. Nous ne parlerons même pas des professionnels ou la situation est dans ce cas critique.

Windows 10 est-il vraiment un OS à 100% ?

Si Windows 7 est un logiciel « système d’exploitation » à 100%, Windows 10 l’est-il également ? Il propose naturellement tout le nécessaire d’un OS moderne mais il porte malheureusement une veste « d’outil ». Un outil pour la mise en oeuvre d’une nouvelle politique de développement économique. Rappelons que pour la première fois de son histoire la firme à donner aux utilisateurs son OS. Ceci prouve qu’il n’est en soit par un « produit » pour gagner de l’argent mais un « moyen » pour en gagner. Nous sommes dans la même optique que celle inventée par Google.

Windows 10 s’accompagne de portes ouvertes pour la surveillance et la collecte de données, des outils de publicités sur le bureau ou encore la mise en avant de logiciels dont les utilisateurs n’ont pas forcement besoin. Le meilleur exemple est sans discussion la présence de Candy Crush pour la version professionnelle.

Tout ceci participe peut-être à une retenue de la part des consommateurs et des professionnels ?

Inutile de dire que cela inquiète Microsoft. La principale raison touche à la date de fin de vie de Windows 7. Sa feuille de route annonce un arrêt de son support étendu en janvier 2020. Sans un changement important, nous nous dirigeons vers une situation à la Windows XP. En 2014, lorsque Microsoft a cessé de prendre en charge ce système, 25% des ordinateurs au monde ont été laissé sur le bord de la route en matière de sécurité…

Qu’en pensez-vous ?

The post PC, pourquoi Windows 7 est toujours un bon choix ? appeared first on GinjFo.