Pete Lau, CEO de OnePlus, a confirmé que le flagship de 2019 (certainement le OnePlus 7) sera bel et bien équipé du Snapdragon 855 de Qualcomm. Plus encore, ce sera le premier smartphone à embarquer la nouvelle plateforme 5G de l’Américain.

Le Tech Summit poursuit son cours à Hawaï et les conférences de Qualcomm se succèdent les unes aux autres. Pour le deuxième jour, réservé aux nouveautés du Snapdragon 855, Alex Katouzian, Senior Vice President de Qualcomm, a rapidement cédé la parole à Pete Lau, CEO de OnePlus.

Celui-ci a rappelé le partenariat de longue date qui lie les deux entreprises, puisque OnePlus mise sur le porte-étendard du géant américain depuis le OnePlus One. Depuis, tous les flagships de la marque qui lui ont succédé ont été équipés d’une puce de la série 8 du célèbre SoC. Le dernier en date n’est autre que le OnePlus 6T, embarquant un Snapdragon 845.

Du Snapdragon pour le OnePlus 7 ?

L’année prochaine, OnePlus ne dérogera pas à cette règle. Sur la scène du Qualcomm Technology Summit, Pete Lau a en effet confirmé que son prochain flagship sera bel et bien propulsé par le Snapdragon 855. Il n’y a que peu de doutes qu’il s’agisse du OnePlus 7, mais il est important de rappeler que la marque chinoise compte également proposer une gamme alternative dédiée à la 5G. Or, le Snapdragon 855 est l’une des premières puces compatibles avec cette nouvelle norme réseau.

« Nous savons que le Snapdragon 855 est le plus puissant des processeurs pour notre smartphone », a affirmé le CEO de OnePlus.

Un capteur d’empreintes sonique ?

Si Pete Lau n’a bien sûr pas communiqué sur ce détail, il est important de poser le doigt sur un point non négligeable du Snapdragon 855 : sa compatibilité avec le nouveau capteur d’empreintes sonique de Qualcomm.

Cela pourrait permettre au OnePlus 7 de profiter de cette nouvelle technologie, et ainsi d’améliorer la qualité de son capteur d’empreintes sous écran. L’actuel OnePlus 6T possède pour sa part un capteur d’empreintes optique situé sous la dalle, ce qui le rend un peu plus lent que ses congénères, sans pour autant gagner en praticité. La nouvelle solution de Qualcomm en revanche promet de fonctionner même si vos doigts sont sales, gras, humides, ou si votre écran est protégé à l’aide d’un revêtement un peu plus épais.

Le choix dans la date

Reste que si OnePlus veut être le premier constructeur à proposer un smartphone équipé d’un Snapdragon 855, il devra peut-être revoir son calendrier habituel. Avec une sortie en mai/juin, le fleuron de OnePlus arrive bien souvent juste après ses principaux concurrents présentés lors du Mobile World Congress. On se demande donc quelle sera la fenêtre de lancement, mais cela, il faudra attendre 2019 pour le savoir.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.