Voilà longtemps maintenant que nous vous parlons de réalité virtuelle et de réalité augmentée, des mots qui semblent aujourd’hui trouver leur place. Bien que ces technologies s’étendent sur de nombreux domaines, le grand public s’intéresse surtout aux casques VR et à l’usage dédié au divertissement. Comment se porte le marché et quel fabricant arrive le mieux à sortir son épingle du jeu ? Des études donnent quelques éléments de réponse.
Un rapport publié récemment par CCS Insight offre un aperçu assez curieux de ce que pourrait devenir la VR et l’AR de divertissement. Selon les analystes qui ont participé à ce rapport, les ventes sont loin d’être au beau fixe – les estimations annoncent 8 millions d’appareils vendus en 2018 contre 10 millions en 2017- mais il ne faut pas s’inquiéter car les casques autonomes pourraient permettre aux ventes de (re)décoller dès l’année prochaine.

La demande de cet type d’appareils redynamiserait le marché : les prévisions annoncent pas moins de 29 millions de vente entre 2018 et 2022. Les casques VR filaires, techniquement les plus avancés, devraient être vendus en 5 millions d’exemplaires en 2019 et le chiffre pourrait monter jusqu’à 14 millions d’appareils en 2019 et 18 millions en 2022, selon les estimations. 
AndroidPIT oculus go hero On pourrait voir à l’avenir de plus en plus de casques de réalité virtuelle sur le marché. © AndroidPIT
Une autre étude, cette fois réalisée par IDC, affiche des chiffres plus positifs. Le marché pour ces deux technologie aurait évolué de 9,4% sur le 3e trimestre de l’année, une croissance qui serait justement liée aux ventes de ces casques autonomes. Qui dit essor des casques autonomes dit perte de vitesse des casques pour smartphones et les véritables stars en matière de casque autonome sont l’Oculus Go en Occident et sa version asiatique, le Xiaomi Mi VR. Oculus s’impose d’ailleurs comme le grand patron : grâce à son Oculus et au Rift, il obtient 25,9% des parts de marché.