NowLab, la branche « innovation » du fabricant BigRep, qui a mis au point le filament flexible en polyuréthane thermoplastique PRO FLEX, s’est demandé ce qu’il pourrait bien en faire pour frapper les esprits. C’est réussi : la NERA E-Bike est en effet la première moto imprimée en 3D !

Tout imprimé en 3D, sauf l’électrique

Cette moto qui semble tout droit sortie de K-2000 comprend un maximum de composants imprimés en 3D, dont les roues, mais oui, ainsi que la selle, le châssis, le réservoir… Il faut simplement se procurer les deux ou trois parties électriques qui ne pouvent pas être imprimées.

Cette moto n’est qu’un prototype à l’heure actuelle, ce n’est pas demain la veille que l’on pourra télécharger les plans et lancer l’impression des différents morceaux chez soi. Mais ce projet démontre que l’impression 3D peut aller plus loin que les coques pour smartphones !

« Cette moto et nos autres prototypes poussent les limites de l’ingénierie créative et ils permettent de repenser les technologies de production actuelles », explique Daniel Büning, le directeur de NowLab. À quand la voiture imprimée en 3D ?