"Volkswagen AG a accepté l'amende et ne fera pas appel contre elle. Volkswagen AG (...) admet sa responsabilité dans la crise du diesel et considère qu'il s'agit d'un nouveau pas important pour aller de l'avant" indique un communiqué de l'entreprise.