La 5G fera ses débuts l’année prochaine, non seulement en France mais presque partout dans le monde. Les smartphones devront donc être compatibles et ceux qui veulent faire partie dès le début de l’aventure devront mettre la pain au portefeuille… et pas qu’un peu.
Commençons par les prix. Au printemps, les fréquences 5G seront mises aux enchères dans la plupart des pays, nous parlons là d’un bon milliard de dollars. Ensuite, il faudra penser à l’expansion du réseau : des milliers d’antennes et de pylônes doivent être érigés et connectés au réseau. Tout cela coûte énormément d’argent aux responsables des réseaux, et ces coûts seront -au moins partiellement- amortis sur le client final et le prix qu’il aura à payer.

Le matériel a lui aussi son prix

Le modem X50 pour 5G ne fait pas partie du SoC du Snapdragon 855, il doit être acheté séparément, les antennes mmWave correspondantes le sont également. Le fondateur de OnePlus, Pete Lau, a annoncé que la 5G a annoncé que la 5G augmenter les prix de ses smartphones de 200 à 300 dollars – par smartphone.
qtm052 antenna module snapdragon x50 5g modem Le modem X50 (en bas) et une antenne mmWave. Qualcomm

“5G Light” pour l’économie d’énergie ?

La 5G restera donc probablement une fonctionnalité de luxe dans les smartphones, tout au moins dans un premier temps. Nous l’y verrons par exemple sur les modèles “Plus”. Il faut aussi se demander ce que l’on entend vraiment par 5G : les fabricants peuvent décider d’utiliser le modem X50, par exemple, mais ne pas dépenser plus d’argent dans les antennes mmWave. Résultat : la 5G fonctionne, mais pas aussi bien qu’elle pourrait l’être.

Lors d’une discussion avec la presse américaine au Snapdragon Tech Summit, le patron de Qualcomm, Cristiano Amon, a mis ces coûts supplémentaires en perspective et les a répercutés sur les fabricants. “Il est probable que certains équipementiers répercuteront les coûts supplémentaires dans la mesure du possible sur leur clientèle existante. D’autres voudront peut-être utiliser le prix comme un outil pour accroître leur part de marché “, explique Amon. En clair : certains fabricants feront payer les coûts de la 5G par les utilisateurs, d’autres les paieront en tout ou en partie, afin d’avoir une meilleure apparence en comparaison et d’obtenir une plus grande part du gâteau.

OnePlus demande trop

Des journalistes ont demandé à Amon ce qu’il pense de cette histoire de coûts supplémentaires de 200 à 300 dollars chez OnePlus, question à laquelle il a répond “J’ai déjà vu des prix plus compétitifs”. Il ne faut pas être sorcier pour comprendre qu’Amon considère que OnePlus veut faire payer cher la 5G aux utilisateurs de ses smartphones.

Les nouvelles technologies sont généralement plus coûteuses et moins efficaces que celles de la deuxième ou de la troisième génération. Avec la 5G, l’effet négatif est doublé par la combinaison des coûts supplémentaires pour les tarifs et le matériel.

Quand pensez-vous que la 5G pourra être utilisée par tous, comme peut l’être la 4G aujourd’hui ?