Ces dernières années, Apple n’a cessé de vanter l’appareil photo de ses iPhone, notamment depuis le X. Elle affirme en effet que son smartphone était apte à réaliser des clichés digne d’un studio. Cependant, l’Autorité britannique de la publicité –Advertising Standards Authority– a remis en cause cette affirmation à plusieurs reprises avant de se rétracter et reconnaître que les propos d’Apple sur ses smartphones étaient vrais.Après une enquête, elle a indiqué qu’il n’existe pas de définition claire de ce que « qualité studio » signifie. Une grande variété de talents dans l’industrie de la photographie soulignait juste que le terme n’indique pas nécessairement qu’une photo de «qualité de studio» est un bon portrait.

Au lieu de cela, l’Autorité a convenu que le mode Portrait, en jouant sur la profondeur de champ, permettait effectivement d’obtenir les caractéristiques d’un portrait «en studio» et que les effets mis en avant dans les publicités pouvaient effectivement être obtenus avec le téléphone au moment de la prise de vue ou après la capture.

Et finalement, selon certains, le seul moyen d’obtenir un beau portrait serait d’être un bon photographe, même si les qualités des smartphones ne cessent de s’améliorer : « les fabriquants conçoivent des fonctionnalités bien plus avancées que celles offertes par les fabricants d’appareils photo traditionnels »

Source