Vendredi dernier, la police californienne a arrêté une Tesla Model 3 parce qu’elle soupçonnait le conducteur ivre au volant de conduire sur la Highway 101 en mode pilote automatique actif…. Après l’avoir averti de s’arrêter, les agents ont mis en place une stratégie particulière.
Les agents ont supposé que la Tesla Model 3 était en mode automatique. Deux unités de police se sont donc arrêtées devant et derrière le véhicule pour ralentir progressivement la voiture. Selon une première déclaration, la police n’a pas confirmé que la fonction était active, mais compte tenu de la capacité du véhicule à ralentir jusqu’à ce qu’il s’arrête alors que le conducteur est endormi, il semble que le mode “Autopilote” pourrait être en service à ce moment-là.

Il est difficile de déterminer si le pilote automatique était réellement actif, car ce mode exige que le conducteur maintienne fermement le volant afin de rester prêt en cas de besoin. Il est également possible que le conducteur ait activé le Traffic Aware Cruise Control, une autre fonction qui gère automatiquement la vitesse en tenant compte de la voiture qui précède le Tesla.
androidpit tesla model 3 La Model 3 est désormais disponible en France. Peut-être verra t-on ce genre de situation aussi dans l’Hexagone. © AndroidPIT
Rien n’est encore clair, d’autant plus que les Tesla ont des caractéristiques différentes de conduite autonome. Cependant, le constructeur automobile américain affirme que le mode automatique de pilotage est destiné à être utilisé uniquement sur les autoroutes et exige que le conducteur reste totalement vigilant pendant la conduite, de sorte que vous ne devriez jamais penser par erreur à un véritable remplacement de conducteur.

Pensez-vous aussi que beaucoup de gens ont mal compris le mode Autopilote de Tesla ?