Quand il n’est pas occupé à faire fuiter vos données personnelles à une entreprise tierce, le réseau social de Mark Zuckerberg cherche encore à faire évoluer notre façon de communiquer. Et sa dernière trouvaille en date répond au nom de Portal, et prend la forme d’un écran connecté équipé de l’assistant vocal Alexa à destination de votre doux foyer. Vous avez dit télécran ?

Ne tirez pas sur le Messenger

Outre le nom, la différence entre le Portal et le Portal+ réside également dans les caractéristiques. Le premier embarque une dalle de 10,1 pouces offrant une résolution de 1200 × 800 pixels, ainsi qu’un haut-parleur crachant une puissance de 10 watts.

Le second mise sur un écran de 15,6 pouces avec une résolution de 1 920 × 1080 pixels, deux tweeters, un caisson de basse, un haut-parleur de 20 watts et 4 micros supplémentaires. Pour le reste, les deux appareils sont pourvus d’une caméra de 12 MPx avec un angle de 140°.

Le but des Portal et Portal + est le même : vous inciter à passer plus d’appels vidéo. Via Facebook Messenger, évidemment. Le grand-angle de la caméra permet d’adapter le champ de vision d’un appel et ainsi intégrer plus de participants si besoin est (comme appeler ses grands-parents plutôt que d’aller les voir alors qu’ils vivent à quinze minutes de chez vous).

Que les amateurs de filtres se réjouissent, les Portal supportent également les “Stories”.

Un pansement sur une jambe de bois

Pour activer l’engin, il suffira de crier “Hey Portal” ou “Alexa”. Ces écrans ne se limitent pas à la communication puisqu’il sera possible de lancer quelques applications tierces comme Spotify ou Pandora. Pas de YouTube à l’horizon en revanche, il faudra vous contenter de Facebook Watch. Ah et oubliez WhatsApp et Instagram, Facebook ne leur a pas envoyé de carton d’invitation.

Reste la question de la sécurité et de la protection de la vie privée. Inutile de vous rappeler que sur ce domaine, l’image de Facebook a été sérieusement écornée ces derniers mois, suite aux nombreuses révélations de fuites et de failles concernant les données personnelles des abonnées.

Pour rassurer les potentiels clients, l’entreprise de Mark Zuckerberg assure dans un communiqué que “Facebook ne conserve pas le contenu de vos appels vidéo, ne vous écoute pas et ne vous regarde pas.” Si ces déclarations ne suffisent pas à vous convaincre, Facebook ne s’arrête pas là et mise sur des solutions aussi concrètes que bancales : un bouton pour désactiver le micro et un cache en plastique pour la caméra.

Si aucune date de sortie française n’a été communiquée, les Portal et Portal + sortiront le mois prochain aux États-Unis le mois prochain. Il faudra débourser entre 199 et 349 dollars en fonction du modèle.