SITUATION A LA MI-JOURNÉE EN RÉGION PARISIENNE 

Plusieurs dizaines de lycées de la région parisienne sont à nouveau mobilisés ce vendredi avec toujours des incidents, pour la cinquième journée d’un mouvement né dans le sillage de celui des “gilets jaunes”. 

En Seine-Saint-Denis, 31 établissements sont concernés par la mobilisation et six personnes ont été placées en garde à vue en début de matinée, a appris l’AFP auprès de la préfecture. A Aubervilliers, à proximité de plusieurs lycées et collège. Une voiture a été incendiée, des “départs de feu” ont eu lieu au niveau de deux établissements et un commerce a été “dégradé et pillé”, a indiqué la préfecture.

Dans les Hauts-de-Seine, trois personnes ont été interpellées ce matin, dont un jeune possédant une bouteille remplie d’essence devant un lycée de Meudon, selon une source policière. La situation est également tendue à Malakoff, devant le lycée Louis-Girard, où un conducteur de scooter a été agressé et un bus a été “pris d’assaut” par une trentaine de jeunes, les vitres ont été brisées, a indiqué une source policière, à l’AFP. 

Dans le Val-d’Oise, vingt lycées sont concernés par la mobilisation et douze personnes avaient été interpellées en milieu de matinée, a indiqué la préfecture.

Une quinzaine d’établissements sont également touchés par le mouvement dans l’Essonne, où des tensions ont éclaté à Sainte-Geneviève-des-Bois, a-t-on appris de source proche de l’affaire.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.