De fait, quelques entreprises développent aussi leurs activités autour de ce secteur, et c’est le cas notamment de DataValoris, que nous avons eu la chance de rencontrer lors du dernier salon de la Geek’s Live.

L’intelligence artificielle pour le traitement des données

DataValoris travaille avant tout sur l’exploitation d’intelligence artificielle dans le traitement des données pour les entreprises avec un système de deep learning (apprentissage par des neurones artificiels) pour travailler sur des sujets comme la reconnaissance vocale ou visuelle, le référencement ou dans notre cas, le traitement des données. DataValoris entre les données fournies par l’entreprise et met en place les indicateurs de recherche voulus. Les données sont ensuite traitées par ce réseau artificiel de neurones pour que soient extraites les informations requises.

Selon le type de données, il peut parfois être nécessaire de modifier le système neural entre deux phases d’apprentissage, et c’est ce que permet la nouvelle plate-forme créée pour l’occasion, le NNTO (Neural Network Topology Optimizer) qui devrait être disponible dès la fin de l’année.

Pour être sûr d’extirper les bonnes données, le modèle se doit parfois d’évoluer, pour ce faire, les data scientists changent le système neural, en ajoutant ou en enlevant des connections ou même le nombre de neurones utilisés. Cette flexibilité permet ainsi à l’entreprise de traiter de nombreux types de données, et surtout de faire évoluer le modèle en fonction du besoin du client, pour peu qu’il y ait suffisamment de données à traiter évidemment. Car telle est la grande problématique à l’heure actuelle du traitement de données par intelligence artificielle : les données utilisables; si elles ne sont pas assez nombreuses, alors le modèle ne pourra pas distinguer les éléments, pas assez qualitatives, et là encore les éléments extirpés ne seront pas significatifs.

Et la crypto-monnaie dans tout ça ?

Grâce au développement des premiers algorithmes, DataValoris a développé sa propre application, CryptoValoris. Destinée au grand public, son but est de prédire la fluctuation du cours du Bitcoin (principale monnaie utilisée à l’heure actuelle, d’autres seront prises en charge par l’application dans le futur).

A l’heure actuelle, il s’agit plus d’une expérimentation qu’une réelle application, mais plus le temps passe, plus les données récupérées par CryptoValoris sont nombreuses et précises, permettant ainsi d’affiner les modèles de prédiction, notamment au niveau du cours du bitcoin en lui-même. Les informations recueillies sont d’ailleurs multiples puisque le programme prend aussi en compte les éléments visibles sur les réseaux sociaux tels que les tendances ou les humeurs des utilisateurs, mais aussi les files d’attente pour le traitement des token en bitcoin.

Rendez-vous en fin d’année pour télécharger l’application CryptoValoris et découvrir les possibilités de la prédiction autour de la crypto-monnaie. En attendant, vous pouvez d’ores et déjà vous renseigner sur le site.