Même si Counter-Strike: Global Offensive reste un jeu multijoueur ultra populaire, merci l’eSport, Valve veut faire évoluer son célèbre FPS. Le titre a eu droit à une version gratuite pour affronter des bots en septembre, mais comme l’indique ce nouveau site officiel, le jeu est désormais réellement free-to-play (adieu la Free Edition) et surtout, il cède aux sirènes du Battle Royale.

Counter Strike Globale Offensive Danger Zone

Voici Danger Zone, un mode de Counter-Strike: Globale Offensive qui se veut plus intense que les autres jeux comme Fortnite ou PUBG. Pour cause, ici, ce sont seulement 18 joueurs qui seront lâchés dans le Blacksite, une zone fermée qui abrite des ressources comme des armes, de l’équipement et de l’argent. Des missions spéciales sont disponibles, comme de l’escorte d’otage ou des assassinats, afin d’obtenir davantage d’argent, de même que des coffres à exploser avec du C4. Grâce à une tablette, les joueurs peuvent voir la position des ennemis (par région), acheter de l’équipement et connaître les zones dangereuses. Côté objets, nous retrouvons les armes classiques de CS:GO, ainsi que les explosifs et le Medi-Shot, permettant de regagner rapidement de la vie.

Le mode Danger Zone de Counter-Strike: Global Offensive peut être joué en solo (16 joueurs dans la partie), en duo ou en trio (18 joueurs dans la partie), Valve indique que les matchs durent environ 10 minutes, et les joueurs Prime peuvent même avoir une MP5-SD Souvenir Lab Rats, avec une skin spéciale donc, et un bonus de 250 XP jusqu’au 9 janvier prochain.


redacteur vignette clint008 Amaury M. (Clint008)
Rédacteur PC – Testeur
Explorateur de musique plus ou moins bruyante, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J’aime les zombies et Cthulhu.
Suivre ce rédacteur : Twitter GamgerGen Instagram GamerGen vignette bouton

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.