Contrairement à ce qu’annonçait Steve Mollenkopf, Apple serait bien loin d’un quelconque accord avec Qualcomm. C’est ce que vient d’annoncer l’avocat de Cupertino, William Isaacson, au juge Gonzalo Curiel. L’homme de loi a même ajouté que : « Un procès est nécessaire. Des articles ont récemment été publiés sur le fait que les parties sont proches d’un règlement, mais ce n’est pas exact. Il n’y a pas eu de discussions depuis des mois ». On pourrait alors s’interroger pour savoir dans quelle mesure le CEO du fondeur semble croire ou désire faire croire à un accord amiable. Après tout, cette déclaration pourrait servir faire partie d’une nouvelle stratégie ou d’une volonté d’ouvrir une énième porte… [Source] [Via]