Depuis bien longtemps, les investisseurs se sont rabattus sur les estimations des Apple Watch , Cupertino noyant volontairement les chiffres de sa montre. IDC, comme Gartner, sont passés maître dans la technique de l’estimation. Ainsi, pour ce dernier trimestre, les expéditions mondiales de wearables ont atteint 32 millions d’unités, soit une hausse de 21,7% par rapport à l’année précédente.Apple aurait vendu 4,2 millions d’Apple Watch au cours du trimestre, soit une augmentation de 54% par rapport à l’année précédente, ce qui représente 13,1% du marché des wearables et 17% du marché des smartwatches. Selon la firme de recherche, « Apple a réussi le lancement de sa Series 4, sa première montre approuvée pour un usage médical. Le nouveau design, les nouvelles dimensions ainsi que le dernier Watch OS ont été des changements ben accueillis, même si elle ne représente que moins de 20% des ventes d’Apple Watch. Le prix réduit de la Serie 3, toujours aussi abordable, représentait la majorité des livraisons d’Apple au cours du trimestre ».

De même, « le marché des smartwatches a évolué au cours du trimestre, les deux plus grandes marques de smartwatches, Apple et Fitbit, se sont développés davantage sur le marché de la santé. Ce dernier devient rapidement la prochaine étape à atteindre. Avec une réglementation stricte et un contrôle accru, ce segment sera probablement celui qui écartera certains fabriquants, permettant aux leaders du marché de renforcer davantage leur avance. ».

Il ressort également que de nouveaux produits, notamment de Garmin et Huawei, auraient fortement stimulé le secteur, notamment en Asie / Pacifique (à l’exclusion du Japon). Ces derniers représenteraient plus de la moitié des expéditions, en hausse de 21,4% par rapport à l’année précédente. Au final, le grand vainqueur serait Xiaomi qui avec 6,9 millions d’unités et 21,5% de parts de marché enregistre une progression de 90,9% sur un an. Apple arriverait en deuxième, suivie de Fitbit avec 3,5 millions et 10,9% (en baisse de 3,1%).

Source